Réfléchir à l'intérêt du mordant sportif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réfléchir à l'intérêt du mordant sportif

Message  Isabelle le Jeu 10 Déc - 10:11

Le mordant sportif emploie et canalise des instincts tout à fait naturels, l'homme (l'homme d'attaque pour le coup) est un compagnon de jeu au départ puis devient une sorte de rival avec lequel on se "bataille" pour remporter le "trophée" mais jamais un ennemi.

Tous les chiens, absolument tous (mes cotons en sont la preuve) sont capables de "mordre" car ils ont tous cet instinct de prédation en eux.

Par contre tous les chiens n'ont pas un instinct de protection fort qui fait qu'au delà d'aller "chasser" ils garderont le fruit de leur "chasse" pour eux et le défendront, de plus tous, loin s'en faut, n'ont pas non plus ce relationnel avec l'homme (attachement) qui fait qu'ils seront aptes à jouer à ces "jeux" avec lui (les chiens trop méfiants de l'homme sont absolument incapables de pratiquer le mordant sportif) et surtout aptes à rester connecter avec lui (lien plus puissant que leurs besoins).

Le mordant sportif correctement mis en place et pratiqué est comparable au judo : avant même d'apprendre à combattre on apprend à respecter ses adversaires puis on apprend les règles du jeu.
Peut être me rétorquerez vous que c'est dangereux. OUI ça l'est si c'est mal enseigné, si c'est basé sur l'instinct de protection de soi (le chien se met en mode survie donc n'est plus capable d'apprendre, Joëlle si elle passe par là pourrait vous expliquer cela mieux que moi). Mais au même titre que le besoin de pister un gibier amène un chien de chasse à se barrer lors d'une balade, le besoin de se saisir une proie amène certains chiens à courir les vélos ou les joggers.

Voilà à mon avis en quoi le mordant sportif est une aubaine pour les chiens présentant toutes ces prédispositions pour l'essentiel raciales car sélectionnées depuis l'origine de leur race (pour le BA par exemple il est clairement indiqué au standard que le chien doit posséder ces qualités), outre au fait que les tests de caractère reposant sur le mordant permettent aussi d'évincer un peu les sujets émotifs du cheptel des reproducteurs.
Certes tous les BA, pour ne parler que d'eux, ne sont pas tous égaux dans leurs capacités, il y a des lignées (lignées dite de travail) et parfois juste des individus au sein d'une lignée mais quand ils les ont ces capacités, je ne vois pas quoi faire d'autre que de les exploiter ne serait ce que pour qu'elles ne se déplacent pas sur autre chose (re problème des cyclistes ou des joggers).

Je m'arrêterais sur un truc fondamental dans mon esprit à moi : le sport canin pour combler un besoin canin, en tant qu'activité de substitution mais jamais le sport canin poussé pour combler un besoin humain. Si un de mes chiens se sent mal à l'aise ou s'il n'a pas envie, on rentre à la maison et on trouve autre chose qui lui plaise de faire.


Dernière édition par Isabelle le Jeu 25 Fév - 8:21, édité 1 fois

_________________
Isabelle, administrateur
Elevage du Val de la Petite Creuse - Le site & le blog
avatar
Isabelle
Béadmin
Béadmin

Nombre de messages : 4483
Féminin Age : 49
Localisation : Limousin
Profession : Plusieurs mais ici nous ne retiendrons qu'éleveuse de BA
Nombre de BA : Pleins

http://www.valcreuse.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réfléchir à l'intérêt du mordant sportif

Message  Vaks le Sam 9 Jan - 14:18

Isabelle, je suis du même avis que toi.

Je rajouterais que le mordant sportif (quand il est bien enseigné) permet au maître de mieux comprendre ce qu'est "un chien" dans son entité.

Tous les chiens ont une gueule, tous les chiens peuvent mordre et tous les chiens peuvent blesser en mordant.

Le fait de pratiquer un sport de mordant est bénéfique pour tout le monde. Le chien apprend à se contrôler, il apprend à analyser le danger potentiel, il apprend à gérer "ses nerfs", il apprend à s'auto calmer et il apprend... À LÂCHER SUR COMMANDE (ce qui n'est pas à négliger, avouons le).

Le sport apprend au propriétaire à mieux contrôler son chien, à mieux le lire, à mieux décoder tout le language corporel, etc. On apprend aussi à démystifier tout cet aspect "horrible" qu'est la morsure (gueule pleine = chien très calme et très confiant versus le bout de la gueule qui équivaut très souvent à un chien qui mord mais qui n'est pas confiant et qui a peur).

Ici, tous les chiens font du mordant. Celui à qui ça a fait le plus de bien, c'est à Charroux.

Charroux est d'une nature plus anxieuse, il est plus nerveux et moins brave. Le mordant sportif a été vraiment bénéfique pour lui. On lui a appris à gérer "le danger", on lui a appris à faire face à ses peurs et non à les contourner pour attaquer par derrière (typique des chiens moins braves).

Le yorkshire pourrait faire la leçon à plusieurs!! Il était déjà courageux, maintenant il est difficile d'être plus équilibré que lui. ;-)

Donc, oui au mordant sportif, bien enseigné, celui qui est PERSONNALISÉ à chaque chien, à chaque tempérament. Celui qui est montré GRADUELLEMENT et qui respecte l'âge du chien.

Comme on ne donne pas la responsabilité à un ado de 15 ans d'être videur de bar à 3h du matin, on ne demande pas à notre chien de 8 mois de tout savoir faire au mordant. On doit attendre sa maturité intellectuel avant de l'envoyer au combat.

xx

Hélène xx
avatar
Vaks
Béaphile incurrable
Béaphile incurrable

Nombre de messages : 2022
Localisation : Région de Lanaudière, Québec
Profession : Secrétaire médicale
Nombre de BA : 1 femelle sable, 1 mâle noir, 1 mâle sable, lignée travail

http://www.bergerallemanddesvieuxpays.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum