Eleveur et éleveur, ne confondez pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eleveur et éleveur, ne confondez pas

Message  Isabelle le Ven 20 Juil - 11:31

Extrait du site officiel de l'élevage du Val de la Petite Creuse sur www.valcreuse.net

Éleveur et éleveur, ne confondez pas !

... Sachez qu'en faisant l'acquisition d'un chiot vous en encouragez le mode d'élevage.

Certains chiots naissent et grandissent dans le respect de leurs besoins physiologiques et psychologiques, d'autres ne connaissent que l'exiguïté d'un boxe et le minimum vital en guise de soins.

Certains chiots ont des parents qui ont été testés pour les maladies pour lesquels ils sont prédisposés, d'autres sont produits sans aucune précaution.

Certains chiots ont des parents inscrits à un Livre des origines et sont sélectionnés, d'autres sont nés du hasard d'une rencontre ou d'un accouplement juste rentable pour le maître.

Certains éleveurs cherchent à faire au mieux ; le bien-être du chien est au centre de leurs préoccupations. D'autres, en revanche, ne visent que le profit.

Votre choix n'est pas anodin.


A ce texte déjà ancien écrit par mes soins, j'aimerais ajouter quelques précisions me tenant à coeur car au fil de mes explorations de la toile j'en rencontre des "éleveurs".

Définition d'élever (source Wikipedia)

1 - Rendre plus haut

2 - Porter vers ce qui est plus grand que soi

3 - Ennoblir

4 - Rendre supérieur

5 - Augmenter de qualité

6 - Construire

7 - Instruire par l'éducation

et enfin nourrir, entretenir et protéger

Dans le terme élever il y a une notion que nombre de naisseurs ne devrait pas oublier c'est celle de l'amélioration. Faire reproduire deux chiens n'étant pas susceptibles de donner naissance à des chiots au moins conformes au standard et en bonne santé physique et mental ne constitue pas un acte d'élevage mais juste un acte de production à visée mercantile.

C'est ainsi et pour ce motif que certains s'improvisent "éleveurs" et ils sont faciles à reconnaître :

Les simples propriétaires d'une chienne, voire de deux, ou pire d'un couple n'ayant évidemment pas fait dépister les parents, quelques fois ne s'étant pas préoccupé de faire certifier leur conformité au standard. Dans le meilleur des cas les parents seront inscrits au LOF et auront été confirmés et testés mais l'accouplement n'aura été décidé qu'en fonction de son intérêt financier (coût, proximité, facilitation de la vente ...). Le prix de vente sera évidemment concurrentiel !

Les pseudos-éleveurs propriétaires de plusieurs chiennes provenant il-va-sans-dire d'autres élevages. Ils sont souvent des accrocs des expositions où ils s'auréolent de gloire avec le fruit du travail de sélection d'autres. Ces éleveurs là iront chercher le champion de l'année pour flatter toujours plus leur égo oubliant que l'élevage est un labeur de plusieurs années, progressant à tout petit pas de générations en générations. Le prix de leurs chiots sera toujours inférieur aux prix de leurs référents car il faut bien prouver qu'on est meilleur, y compris dans cet ultime domaine qu'est la vente. Loin d'oeuvrer pour l'amélioration de la race sur laquelle ils ont jeté leur dévolu (souvent ils en changent au gré des résultats), ils font naître au mieux des chiots corrects, au pire des aberrations faisant jusqu'à reculer la sélection (réapparition de défauts).

Et enfin les naisseurs de masse. Ils peuvent être petits (structures familiales) ou très gros (usine à chiots) mais ils partagent un objectif : faire de l'argent. Toujours multi-races, ces "élevages" en batterie maitrisent l'art de la rentabilité au point qu'au final on paie cher une qualité moindre. Moindre qualité des reproducteurs sur le plan physique mais souvent aussi sur le plan mental (le mental n'étant souvent pas ce qui intéresse le client en premier et étant assez peu évident à évaluer sur un chiot), moindre qualité de la sélection qui est quasi inexistante (hormis celle de faire reproduire 2 chiens apparentés à la même race) donnant comme résultat des chiots vaguement typés voire hors standard, moindre qualité des soins donnés tant aux reproducteurs (nourriture toute juste satisfaisante, hypermédicalisation, environnement pauvre mais par contre aseptisé à l'excès ...) qu'aux chiots eux`même (absence de sociabilisation, environnement tout aussi pauvre, désocialisation ...) etc etc.
Le drame, c'est que ces naisseurs là écoulent leur production aussi bien voire mieux (merci les animaleries) que les vrais éleveurs incitant ces derniers pour rester concurrentiels à faire à leur tour des coupes franches dans leurs budgets. Ne serait-ce pas là le début d'une fin programmée d'une autre activité ancestrale ? la question est : est-il souhaitable que cette dernière branche de l'agriculture - car c'en est une - s'industrialise elle aussi et transforme l'animal de compagnie en vulgaire objet de consommation que l'on achète dans une vitrine après avoir succombé au merchandising ?

Ma réponse est NON. NON aux animaleries d'urgence, NON aux usines à chiots qui bafouent les droits de l'animal et inondent un marché déjà saturé de boules de poils certes attendrissantes à quelques semaines mais à haut risque d'abandon, et enfin NON à l'élevage égoïste pratiqué pour s’enrichir ou enorgueillir.
Depuis toujours le chien a été le compagnon de vie ou de travail de l'homme, depuis toujours il a été élevé dans ce seul but, les races répondant aux besoins de spécialisation. Cette conscience et ce savoir-faire ont un prix, c'est celui que vous avez à payer. Si cette conscience et le savoir-faire ne sont pas à l'origine de la naissance de votre futur chiot, en l'achetant à son naisseur malheureusement vous le légitimez au détriment de ceux qui donnent un sens à la domestication du loup.



Dernière édition par Isabelle le Sam 1 Déc - 8:37, édité 1 fois

_________________
Isabelle, administrateur
Elevage du Val de la Petite Creuse - Le site & le blog
avatar
Isabelle
Béadmin
Béadmin

Nombre de messages : 4483
Féminin Age : 49
Localisation : Limousin
Profession : Plusieurs mais ici nous ne retiendrons qu'éleveuse de BA
Nombre de BA : Pleins

http://www.valcreuse.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eleveur et éleveur, ne confondez pas

Message  Anne le Ven 20 Juil - 12:23

Comme il n'y a pas ici de bouton "j'aime", je mets


_________________
Je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire ! Coluche
avatar
Anne
Béamodo
Béamodo

Nombre de messages : 2917
Féminin Age : 50
Localisation : Indre-et-Loire
Profession :
Nombre de BA : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eleveur et éleveur, ne confondez pas

Message  LYRA le Ven 3 Aoû - 13:41

et enfin NON à l'élevage égoïste pratiqué pour s’enrichir ou enorgueillir





avatar
LYRA
Accro au BA
Accro au BA

Nombre de messages : 868
Féminin Age : 52
Localisation : herault
Profession : dessinatrice
Nombre de BA : 2

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eleveur et éleveur, ne confondez pas

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum